Blog Cgt-révolue du CG59
« Le temps payé ne revient plus. La jeunesse meurt de temps perdu. » Raoul Vanegeim

Accueil > Les fossoyeurs de la Cgt > Ce 4 décembre : toi aussi tu peux parrainer un permanent !

Derniers feux de la campagne humanitaire

Ce 4 décembre : toi aussi tu peux parrainer un permanent !

mardi 2 décembre 2014, par Miette

Le président Poutine, on s’en souvient, prétendait traquer les vandales tchétchènes « jusque dans les chiottes ». Toutes choses égales par ailleurs, c’est en revanche « avec l’équipe en place » que « La secrétaire fédérale Nathalie Dieudonné » [sic] compte « Gagner une à une les voix CGT »

« Il paraît que la vérité est aux toilettes, et qu’elle n’a pas tiré la chasse »
Léo Ferré

Dans un courrier daté du 24 novembre 2014 adressé apparamment par voie postale à l’ensemble des adhérents (i.e. beaucoup d’ex-adhérents) de la CGT CG59, Madame Nathalie Dieudonné, ci-devant baryon de la tutelle de l’ectoplasme de notre syndicat et, selon toute apparence, encore membre du comité exécutif fédéral, ne se gène pas pour écrire que : « La direction fédérale de notre fédération (CEF) a validé chacune des listes des candidat-es que votre syndicat présente dans les instances paritaires : une liste pour chacune des catégories, A, B et C pour la CAP et pour le CTP. Elles ont été constituées [1] après consultation des syndiqué-es [2] de la collectivité, organisée par le groupe de travail que la tutelle a mandaté en juillet dernier. »

Après avoir prétendu, sous la signature de Monsieur Jean-Paul Rica, que « la commission Exécutive Fédérale, réunie le 3 juillet [3] 2014, a voté la mise sous tutelle immédiate de [n]otre syndicat par 38 voix pour et une abstention, conformément à l’article 15 des statuts fédéraux », voilà que la fédération des services publics La Cgt, sous l’autorité de Mme Dieudonné, affirme maintenant que la commission exécutive fédérale a validé chacune des listes déposées par un quelconque gluon de l’incarnation locale de la tutelle.

Nathalie Dieudonné : « Tout au long de la campagne, le syndicat s’est renforcé »

Oh que voilà un grossier mensonge de plus ! Plus idiot que gonflé, cette fois. Car celui-ci ne repose pas sur l’omerta d’une petite quarantaine de mannequins (et le reste de falsificateurs et de vandales par procuration, pour faire le compte rond. Belle équipe ! La méritocratie, l’aristocratie syndicale. Bref.)

Maintenant qu’on leur met ici sous les yeux, que vont penser de la direction de la Cgt les collègues de la DRH du CG 59 qui, avec une invraisemblable abnégation se sont efforcé(e)s de faire en sorte que ces listes puissent être enregistrées, jusqu’au tout dernier moment ? La CEF de la FDSP La Cgt siégeait donc encore ce jeudi 23 octobre 2014 (putain ! c’est jamais relâche, le boulot de mime, hein ?) et examinait, en temps réel, les biffures et les rajouts, bref, chaque laborieuse correction des listes finalement présentées au Conseil général du Nord. Comme les autres collectivités locales, d’ailleurs, « sous la coupe » (vernaculaire local) de la tutelle fédérale.

Dieudonné n’affirme certes pas que les cinquante membres de cette assemblée de jean-foutres se sont unanimement prononcés (pas même trente neuf ou trente huit), ni si des moutons noirs ou Talbot se sont abstenus, mais enfin, c’est marqué, la commission exécutive fédérale a validé. Comme en passant Dieudonné sous-entend aussi que ces listes auraient été validées par l’administration. Ponce Pilate ! S’il advenait qu’une ou plusieurs de ces listes venaient à être invalidées (par des concurrents mauvais joueurs, par exemple) ce sera TA responsabilité, Dieudonné, qui implique sottement le CEF dans TON mic-mac. L’administration enregistre, elle ne valide pas (manquerait plus que ça !) [4].

Comme un clébard manque rarement de recompisser sur son passage les bornes qu’il a ainsi assignées à son territoire, Mme Dieudonné ne manque pas de rappeler que « le groupe de travail [5] mis en place par notre commission exécutive reste votre seul interlocuteur CGT jusqu’aux 19 et 20 mars prochains, dates du congrès, lors duquel aura lieu l’élection d’une nouvelle commission exécutive. » Ya-Ya, zeul interlokuteur ! Fräulein ! Neuf mois de gestation (juillet 2014 - mars 2015) pour accoucher d’une chimère non-viable, renforcée en route d’une bonne branlée [6] aux elections…

Mais quand arrive le couplet selon lequel « tout au long de la campagne, le syndicat s’est renforcé avec de nouvelles et nouveaux syndiqué-es, motivé-es pour gagner une à une les voix CGT avec l’équipe en place » on perd tout simplement connaissance, comme les premiers auditeurs du « Dies Irae » de Berlioz !

Envoi : On nomme « marionnettiste » celle ou celui qui anime des pantins. Mais comment Diable appelle-t-on celle ou celui qui tente de faire bouger un cadavre ?

Notes

[1Manque « démocratiquement ».

[2En fait l’appel à candidature a dû largement déborder le milieu, certes divers, mais franchement confiné de la boutique.

[3En nocturne et costumes de plage, avec pelles et rateaux. C’était bal masqué. Avec le Marchand de sable (dans les yeux).

[4Et talbot (on croyait que c’était encore lui, LE secrétaire fédéral) se contente de te garder la porte à distance, quand tu fais les gogues.

[5Six personnes exposées à l’adoration des masses et un certain nombre de taupes de diverses obédiences syndicales, politiques ou autres, bien décidées à tirer les marrons du feu le moment venu. (S’il y a des marrons, bien sûr.)

[6Et c’est le malheureux Le Paon qui devra la prendre en prime sur son dos ?

1 Message

  • Ce 4 décembre : toi aussi tu peux parrainer un permanent ! Le 3 décembre 2014 à 11:03, par J’ai brûlé ma carte

    Tout ça pour masquer que seulement les six personnes (et encore !) de la tutelle ont décidé à la place de près de six cents syndiqués qui aura le plaisir de s’en prendre plein la gueule (de la part de l’administration... des politiques de gôche et tout bientôt de droite... et aussi des collègues tour à tour campires et jeteurs d’anathèmes sur leurs représentants) sur les listes d’une CGT qui s’est complètement déconsidérée de l’intérieur et maintenant à l’extérieur !

    Dire qu’il y en a qui se sont abaissés à se prêter au jeu, soi disant pour préserver ce qu’il est encore possible de préserver en attendant le nouveau congrès ! Alors soit vous êtes des hypocrites qui vont à la soupe (à la grimace), soit vous êtes décidément aveugles et n’apprenez jamais rien de l’expérience. Auquel cas vous êtes encore plus dangereeux pour les collègues tentés de vous faire confiance et abusés par votre présence sur les listes des putschistes et des salopards qui font semblant de regretter la destruction des blogs qu’ils ont bousillé avec les codes qu’on leur avait laissé !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL