Blog Cgt-révolue du CG59
« Le temps payé ne revient plus. La jeunesse meurt de temps perdu. » Raoul Vanegeim

Accueil > schizophrénie > Ce que La Cgt écrit au taulier pour déclarer ouverte la chasse aux (...)

Un document exclusif à mille euros

Ce que La Cgt écrit au taulier pour déclarer ouverte la chasse aux militants...

...et devinez quoi ? Darons et darones s’exécutent, le petit doigt sur la couture ! C’est le « nouvel ordre ». Et en plus de bon coeur. Sans rançon ni contrepartie (cela va sans dire). Sinon ce s’rait pas du jeu (fonctionnel), mais du graissage (trafic d’influence)

jeudi 30 octobre 2014, par Miette

Adoncques, pour l’enterrement de la lutte des classes, vous rechigniez à adopter le complet « syndicalisme rassemblé » et rallier la banderole « cocus, battus, mais contents » ?

Pauvres marxistes surmoïques ! C’est que vous ignoriez tout de l’efficacité coercitive de la Cgt face à votre employeur. Bah. Simple problème de communication.

Après avoir lu ce document exclusif (et naturellement secret, il a fallu cracher 1000 boules pour se le procurer) vous saurez désormais que, si vous avez un petit quelque chose (et même un gros, allez !) à réclamer à votre employeur, mieux vaut d’abord le demander à La Cgt Vincennes-Montreuil (avec douceur et déférence, car ces bureaucrates ont le cul avachi, mais l’âme délicate), qui transmettra à l’employeur... Ce dernier ne peut pas Lui refuser. Simple comme un aller pour Mars.

Moralité ? (si l’on peut dire) —> Le Vote La Cgt Votre Meilleur Atout ! Déléguez, On s’occupe de tout (mais ça marche mieux avec la petite carte de sociétaire). Sauf si vous refusez de plier et prétendez prendre vos affaires en mains. Car l’important, c’est la CONFIANCE et l’OBÉISSANCE. La PATIENCE et la RÉSILIENCE (au début ça fait un peu mal, mais quand vous êtes morts vous ne sentez plus rien).

(Transcription littérale réalisée dans nos ateliers clandestins, d’après l’original en mode image)

—8<--------------------------------------------------------------------
Montreuil, le 10 juillet 2014

Monsieur [ou madame ?] le Président
Du Conseil Général
51 rue Gustave Delory

59000 LILLE

Objet : direction syndicale CGT

Monsieur le Président,

La Fédération CGT des Services Publics regroupe en vertu de l’article 1
de ses statuts « les syndicats de personnels et de fontionnaires,
titulaires et non titulaires, actifs et retraités des collectivités
territoriale ». Cette disposition s’articule avec l’article 10 des
statuts confédéraux de la CGT qui précise les conditions de définition
des champs de syndicalisation des fédérations adhérentes à la CGT.

En tant que fédération nationale, nous avons été saisis d’un
dysfontionnement interne
au syndicat CGT de votre collectivité.

Compte tenu de cette saisine, et conformément à l’article 15 de nos
statuts, la commission exécutive de notre fédération a pris la
décision de se substituer provisoirement à la direction actuelle du
syndicat
et de nommer à cet effet une commission composée de Jean-Paul
RICA, Philippe MOUCHEL et Nathalioe DIEUDONNE.

Celle-ci suivra, jusqu’au prochain congrès, le groupe de travail que
nous mettons en place. Il est composé des camarades suivants : Paul
HEEMS, Guillemette MAS, Philippe MATTE, Christine BUTRUILLE, Nathalie
LASPINA et Joëlle BACHELET.
Ces derniers auront la charge de gérer la vie du syndicat, y compris les
élections professionnelles
, et seront vos seul-e-s interlocutrices/teurs
jusqu’à nouvel ordre
.

Nous vous remercions de prendre en compte notre courrier et restons à
votre disposition pour toute rencontre que vous jugerez nécessaire, avec
la commissiion ou le groupe de travail.

Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, nos plus syndicales salutations.

Pour la Fédération

Jean-Paul RICA
— 8<--------------------------------------------------------------------

À venir : même partition, mais avec le livret du banquier.

5 Messages

  • Eh bé. Franchement, pour l’édification des masses laborieuses (et des moins laborieux comme moi), je trouve que ça les valait, les 1000 boules.

    Sinon, allez. Direct au point Godwin :

    On se dit qu’il vaudrait mieux pas être connu de cette organisation si l’on devait se retrouver un jour dans une situation similaire à l’Occupation.
    Même sans un René Belin, haut dirigeant de la Cgt nommé ministre du Travail par M. Pierre Laval...

    vos seul-e-s interlocutrices/teurs jusqu’à nouvel ordre

    Soyons justes. Les mentalités ont tout de même évolué. On n’hésite plus à féminiser. Ceci dit, ce genre de syntaxe trahit la plume de Dieudonné. Même si c’est RICA qui signe. Pour sûr RICA n’aurait jamais pensé à cette marque de tact Cgtiste pour les gonzesses...

    Sinon, pourquoi c’est pas Talbot qui a signé ? Question à trois mille boules...

    Répondre à ce message

  • Pourqoi c’est pas Talbot qui a signé ?

    Je vais te répondre Bout’choux. Pas besoin de lâcher trois mille plaques au personnel de maison (l’euphémisation, ça c’est du tact) de la justice (de-classe-que-tu-perds-toujours-même-si-à-la-fin-tu-gagnes).

    Talbot n’a pas signé tout simplement PARCE QUE CETTE LETTRE DE DÉNONCIATION DES CAMARADES AU TAULIER INVOQUE UN COMITÉ FÉDÉRAL EXÉCUTIF QUI N’A PAS EU LIEU.

    Dans la lettre au syndicat datée du 10 juillet, RICA affirme que le CEF entutelleur se serait tenu le 3 juillet. Or y’en a bien eu un les 12 et 13 juin. Puis le 9 septembre comme annoncé en juin. Mais pas le 3 juillet. La télépatie ça compte pas. Dans le cas présent ça peut même avoir de graves conséquences. C’est simplement un mensonge, une turpitude de bureaucrate en roue libre de plus.

    Certes RICA n’a fait que se conformer aux préceptes d’une organisation (point de vue sur La Cgt qui n’est évidemment pas le tien, Bout’choux) qui n’hésite pas à conseiller à tous ses syndicats de ne pas oublier d’antidater, le cas échéant, leurs bilans financiers. Bah ouais, on a beau avoir intégré la CES, quand il s’agit des élections on rigole plus avec le formalisme juridique bourgeois, pas vrai ? D’ailleurs les camarades qui ont reçu la missive l’ont apparamment trouvée tout ce qu’il y a de plus normale. Eh oui, dans la norme...

    Alors pourquoi Talbot, qui a manifestement des ambitions incompatibles avec l’exercice du faux grossier (pourtant, comme disait Goering, amateur de révolvers comme le chef de la tutelle CGTCG59 et son égérie fédérale, "plus c’est gros, et mieux ça passe"), pourquoi donc Talbot s’abaisserait à signer un faux, alors qu’il a un RICA-QU’EST-FAIT-POUR-ÇA sous la main ? (Dieudonné, elle compte pas, elle pense. D’ailleurs on l’envoie réfléchir à notre congrès plutôt que de participer à un comité fédéral exécutif. Quant à Mouchel, Mouchel... euh c’est pas le type qui joue avec capitaine Crochet ?)

    Pour donner plus de poids à l’oukase ? Même pas. Pas besoin d’être crédibles ! La proposition était trop tentante pour les socialistes et leurs fidèles toutous communistes du Conseil général du Nord, sans cesse emmerdés par cette CGT de harpies. Va donc pour un RICA tombé du ciel ! Surtout si le deal fût "aplani en amont" entre RICA le nantais et Reix l’ex-nantais (mais toujours ci-devant directeur général actuel des services du département du Nord, après la défection de son Kanner de président).

    Pas étonnant que, lorsque nous avons fait part à l’autorité territoriale de nos sérieux doutes quant à la légalité du coup de force (quand bien même l’incroyable article 15, qui aurait dû faire soulever même les cheveux des chauves et des jean(ne)-foutre(sse) en goguette qui l’ont voté les yeux fermés lors du congrès "la croisière s’amuse" d’Ajaccio, a été rédigé pour permettre à la fédération de prendre sous n’importe quel motif le contrôle de n’importe quel syndicat affilié), Kanner a validé et efficacement secondé l’étique et impuissante tutelle !

    Un futur ministre au service de La Cgt, ça a autrement de la gueule qu’un dirigeant de la Cgt qui devient ministre sous Pétain ! Pas vrai Bout’choux ? Si pour Napoléon le petit Paris valait bien une messe, la CGT du CG59 ne vaut même pas un comité fédéral...

    Répondre à ce message

    • L’administration protège cette grappe nommée « groupe de travail » car elle se débarrasse du même coup des fleurs vivaces, les plus vigoureuses. L’administration préfère les plantes rampantes aux plantes grimpantes, les fleurs fanées et les gourmands poussant à la base des rosiers, la sécheresse et le jaunissement des gazons qu’on peut piétiner sans problème, l’ivraie au bon blé....
      Alors avant de voter aux prochaines élections professionnelles étudiez et vérifiez le bon état des plantes, des troncs, des branches, contrôler les tuteurs pour éviter l’entrée de parasites et de poux collants.

      Répondre à ce message

  • Rica est décédé depuis et on ne le regrettera pas, nous ne sommes pas hypocrites.

    Miette

    Répondre à ce message

    • Les bouffe-galette et autres lepenistes notoires assis sur le chiotte par la tutelle se sont ils cotisés pour une couronne ? Improbable car cela n’a pas été claironné (jamais d’acte gratuit chez les fayots-cassoulet) Ils lui devaient pourtant une fière chandelle, au soldat Rica. Même pas sûr qu’ils ont tapé dans la caisse syndicale pour un simple bouquet. Ingrats !

      Et la fraction nantaise (comme Rica...) de la garde exécutive de l’ancienne majorité départementale, a-elle adressé, à défaut de chaleureux remerciements, au moins ses condoléances ? Comme si avoir accédé pronto à la requête anti-syndicale de Rica suffisait à régler le solde de tout compte... Normal que la fédé des services publics de la Grande dame Cgt de l’Union sacrée, de Belin, des crevards à silicose de mineurs en 1945, des "on rentre à la maison" avec des bricoles en 1968 (etc. etc.) rende service à la majorité PS-PC. Mais misère ! pourquoi a-t-il a fallu que ça tombe sur le soldat Rica ?

      Et Talbot le funambule, qui n’a rien signé, rien moufté (mais qui a les mains non moins pleines de merde, on a conservé des échantillons) a-t-il réagi avant de s’écraser ?

      PS : Bon alors, les soixante-moins-un dirigeants Jean-foutre restants de la FDSP, vous l’avez enfin fabriqué ce compte-rendu de la commission exécutive fédérale qui aurait décidé sans jamais se réunir la mise sous tutelle de la défunte CGT CG59 et convaincu le malheureux Rica à signer un oukase télépathique ? C’est long... c’est long... et le congrès approche. Il va falloir rendre des comptes.

      PS2 : Et maintenant, l’autre suicidaire à 5000€ mensuels sur la Bête, qui réclame de nouvelles têtes...

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL