Blog Cgt-révolue du CG59
« Le temps payé ne revient plus. La jeunesse meurt de temps perdu. » Raoul Vanegeim

Accueil > Cgt59 > Entrave, appel à répression, ça continue !

Entrave, appel à répression, ça continue !

mardi 30 septembre 2014, par Miette

Est-ce que les membres du prétendu "groupe de travail" imposés aux syndiqués de la Cgt du Département du Nord sont représentatifs de la Cgt ? Est-ce que la Cgt c’est vraiment devenu cela ? Pour les durs de la comprenette, il s’agit ici clairement de l’entrave à l’exercice d’un mandat. Il sont payés par qui ? Ils font le boulot de qui ? et la bande de Jean-foutre du comité fédéral qu’est-ce qu’ils en pensent, s’ils nous lisent, trouvent-ils cela normal ? Si oui, il faut en tirer les conséquences !

Pour qu’on sache : Voici un courriel envoyé à l’autorité territoriale par un membre du prétendu "groupe de travail" imposé par la Fédération des services publics à notre syndicat Cgt des Personnels du Département du Nord. Notre camarade, Martine Vis (ex-Secrétaire démissionnaire du syndicat (élue 12 ans) - élue CTP, CHS - membre de la commission exécutive élue le 12 juin dernier) a bien maintenu sa réunion aujourd’hui, les cadres concernés étaient satisfaits et un courrier va être adressé à la Vice-Présidente aux ressources humaines.
À la lecture du courriel, on note : l’intention délatrice, la continuation du "coup de force" puisque l’affaire n’est pas encore jugée devant le TGI, la sollicitation de sanctions en le disant sans le dire (illicite, temps syndical interdit). Nous ne nous arrêterons pas sur la forme.

Il est visible que la DGRH n’a pas participé à la rédaction du courriel puisque Mas s’empresse d’oublier qu’un élu CTP dispose d’un temps consacré à l’exercice de son mandat, temps statutairement couvert par l’article 15 de la loi 85-397. Sans doute que MAS ignore que la réunion convoquée concernait un dossier de compétence CTP ?


> Message du 29/09/14 18:05
> De : "CGT"
> A : "xxxxxxxx"
> Copie à : "XXXXXXXXX" , "nathalie-dieudonne@yahoo.fr" , "paulheems@gmail.com" , "m.vis59@laposte.net"
> Objet :
>
>
> Madame la Directrice
>
> Nous venons d’apprendre par des cadres (adjoints de Direction) de notre administration qu’un certain nombre d’entre eux sont conviés à une réunion qui serait à l’initiative de Madame Martine VIS, dans les locaux du Forum ce mardi 30 septembre matin (voir document joint).
>
> Comme vous le savez, depuis le 10 juillet dernier et cela suite à la mise sous tutelle de notre syndicat, Madame Martine VIS n’est plus habilitée à agir en tant que responsable CGT au sein de la collectivité.
>
> Pour la CGT, cette réunion n’a donc pas lieu d’être, à moins que madame VIS ait mandat de l’administration dans le cadre de son activité professionnelle pour le faire !
>
> Si tel n’est pas le cas ce dont je reste intimement convaincu, nous vous demandons de prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’avertir vos collaborateurs de la dimension illicite de cette réunion. En tout état de cause, les articles 14 éventuellement utilisés à l’occasion de cette réunion ne pourront en aucun cas être imputables au quota attribué à la CGT.
>
> Cordialement
>
> Pour le syndicat CGT
> Guilhemette MAS

4 Messages

  • Entrave, appel à répression, ça continue ! Le 1er octobre 2014 à 06:15, par Yo

    pourtant l’ beaujolais nouveau n’est pas encore arrivé sur le marché.......ouah....houlala y va pas être terrible cette année à déguster il y eu des insectes nuisibles sur les pieds de vigne donc voilà le résultat...non buvable, impropre à la consommation, et ça va goutter sec non je me trompe ça va coûter cher........
    tant pis pour les propriétaires des pieds de vigne la récolte est infecte, la dégustation est foutue, et pas de client à l’achat....

    Répondre à ce message

  • Entrave, appel à répression, ça continue ! Le 1er octobre 2014 à 08:24, par Michel

    Tout cela participe d’une chasse aux sorcières et ouvertement l’exclusion des représentants légaux dans les instances paritaires pourtant élus mais qui ne plaisent pas à madame MAS. Si Miss Mas s’autorise à écrire ce torchon à l’administration c’est qu’elle y est autorisée par sa bande, l’UD et la Fédé ce qui suppose chez eux une méconnaissance totale des règles et d’autre part une haine contre Martine qui durant pourtant 12 ans a augmenté de 300% le nombre d’adhérents au syndicat par un ravail considérable et un management démocratique tout à fait remarquable. OU alors plus grave la Fédé ne contrôle plus rien et laisse à des incompétents la possibilité de faire du n’importe quoi. Cela inaugure pour l’avenir et la défense des agents, de sombres perspectives.
    Depuis 12 ans c’est la première fois qu’une lettre de ce type – dénonciations injustifiées en plus- est envoyée à l’employeur. C’est tout à fait scandaleux. Jouer de cette manière montre une volonté dictatoriale de cette bande, de l’UD et de la Fédé. C’est une horreur. Je ne sais pas si cela peut être utilisé le jour de l’audience pour montrer l’acharnement démesuré et l’illégalité de ces positions qui ne font que renforcer l’illégalité de la mise sous tutelle ;
    Si Mas se présente aux élections professionnelles cela va être beau. Pour les autres la même chose. Ils démontrent une fois de plus que c’est le pouvoir qu’ils veulent, des places pour uniquement jouer les chefs et ne plus travailler mais sans doute faire travailler les autres et eux contrôler et récolter le fruit du travail des autres. Si c’est cela être militant ils peuvent aller se rhabiller. Que c’est triste cette CGT minable dirigée et on peut le dire maintenant sans nous taxer de propos infamants par des minables qui ont une attitude de vengeance, de destruction etc mais surtout pas de positions constructives .

    Répondre à ce message

  • Entrave, appel à répression, ça continue ! Le 1er octobre 2014 à 08:54, par Maguy

    Elle se prend pour qui la mère Guillemette ? Le père UBU ? Ben ça promet ! Pour écrire cela , elle est dans dans un ego démesuré appuyé par ses colistiers qui ne valent pas plus . Cette lettre montre un manque d’intelligence qui fait froid dans le dos si des gens comme elles et eux sont à la tête du syndicat qui ne pourra plus se revendiquer CGT tellement leurs positions sont anti démocratiques. Mais savent-ils encore ce que le mot démocratie, partage, tolérance, libérté, solidarité etc veulent dire. Pour eux et elles se sont des slogans sans contenu au vu de leur attitude .

    Répondre à ce message

  • Entrave, appel à répression, ça continue ! Le 1er octobre 2014 à 13:01, par Cassandre

    Même la version hard (réservée aux élus Cgt) des bouffonnes règles de vies instaurées par cette bande tenue à bout de bras par l’Ud (et en laisse par la Fédé) pour le compte et au nom (eh oui camarades ! en votre nom, pour reprendre une formule d’actualité) de La Cgt n’osait pas s’en prendre à l’activité des élus dans le cadre de leur mandat :

    Le temps consacré à l’exercice du ou des mandats dans les instances paritaires est statutairement couvert par l’article 15 de la loi 85-397.

    Et pour cause. Si ce verset a bien été démarqué sur suggestion de la DGRH à destination expresse des tribunaux appelés à se prononcer sur l’entrave syndicale (ce qui ne sera évidemment jamais prouvé mais, pour qui connaît les charlots, la concision de la formulation et la mention précise à un texte de loi ne trompe guère) eh bien force est de constater que le prétendu groupe de travail se comporte non seulement comme s’il avait déjà oublié l’existence cet article, mais appelle en plus l’autorité territoriale à ne pas s’y conformer et sanctionner les élus qui exercent simplement leur mandat.

    C’est vraiment du délire de petits bureaucrates pris la main dans le sac à foutre en l’air le crédit d’une organisation originellement de classe et masse et prudemment, donc patiemment, rectifiée par ses dirigeants depuis des dizaines d’années pour en faire le syndicat respectable d’aujourd’hui. (Que mille Le Digou fleurissent ! Lepaon au Siècle ! Objectif : conseils d’administration ! Cfdt mon amour !, etc. etc.)

    RICA, DIEUDONNÉ, et les autres (qui n’existent probablement que sur le papier, ou si peu... si peu...), vos créatures bricolées aident décidément à entrevoir et mieux comprendre par le local ce qu’est la réalité de la Cgt au national (et au niveau européen. Et du système solaire de l’Empire, même... ah ah).

    "trahisons + cgt" ça donne combien de pages dans un moteur de recherche en ligne, au fait ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL