Blog Cgt-révolue du CG59
« Le temps payé ne revient plus. La jeunesse meurt de temps perdu. » Raoul Vanegeim

Accueil > schizophrénie > Lettre ouverte aux instances Cgt après la destruction du blog des Assfam du (...)

Lettre ouverte aux instances Cgt après la destruction du blog des Assfam du Conseil général du Nord

Lettre ouverte du Secrétariat général du syndicat Cgt des personnels du Conseil général du Nord aux cinquante membres de la Commission exécutive fédérale de la Cgt des Services publics

mardi 15 juillet 2014, par Miette

(copie transmise à la Fédération des Services publics et aux six tuteurs désignés)

Camarades,

Avant de nous rabattre sur la formule de la lettre ouverte, nous avons tenté d’obtenir les coordonnées des membres de la commission exécutive de la Fédération Cgt des Services publics auprès du secrétariat de la fédé. En vain. Idem pour tout moyen de contacter la membre du CEF répertoriée dans le Nord.

Il n’y a pas de « communication » si l’information circule en sens unique (à fortiori du haut vers le bas). Et pourtant nous avons pleinement conscience de ce que le simple fait de braver l’interdit implicite (en forçant une remontée d’info non filtrée donc publique) nous vaudra l’hostilité irrévocable de la plupart d’entre-vous.

Nous devons encore préciser, camarades, que nous avons de sérieux motifs de contester la sincérité — sinon la réalité — de la délibération du CEF du 3 juillet 2014 relative à la décision précipitée de mise sous tutelle de notre syndicat. Pire ! nous n’excluons pas que vous découvriez par la présente que vous vous êtes réunis ce jour-là. Qui sait ? (Vous, justement.)

Syndicalistes CGT, vous ne devriez pourtant pas vous étonner de ce que l’absence de toute mention de recours dans l’article 15 (relatif à la vie syndicale) des statuts de la fédération, comme dans le recommandé rédigé sous votre autorité, loin de nous démobiliser, nous a au contraire conduit à envisager des manières non orthodoxes (écartant toute connivence) de lutter.

Ces préliminaires étant posés, nous en venons à l’objet de cette lettre ouverte.

La première conséquence de votre décision (et avant même qu’elle ne nous soit notifiée) aura été la destruction du blog des assistantes et assistants familiaux du Conseil général du Nord (http://assfam.cgtcg59.lautre.net/), du site-pétition unstatutpourlesassfam.fr qui était en cours de finalisation, de l’espace collaboratif (notre syndicat est actif sur un grand nombre de sites), notre forum interne, l’accès (ou la destruction) aux archives de nos listes de discussion, et même les PV de bureau et de CE !

Le wiki contenait également le bilan d’activité de notre syndicat au cours des trois dernières années, illustré par un nombre assez important de documents originaux. En termes de Droit, il s’agit d’une destruction de preuves, car le courrier avec AR nous reproche l’absence de présentation de rapport d’activité lors de notre congrès.
Nous y mettrons le temps qu’il faut, mais nous saurons rassembler à nouveau les documents essentiels que l’ancien secrétaire à l’information de notre syndicat a détruit par malveillance personnelle ou sur invitation. En attendant, le sextuor désigné sous votre autorité doit en assumer la responsabilité.

La probité vous commanderait, camarades, d’assumer solidairement ces actes de vandalisme évidemment destinés à paralyser l’activité de notre syndicat, ou bien de les désavouer sans ambiguïté. Bref, d’assumer les mandats qui vous ont été confiés.

Le Secrétariat général

NB : Vous êtes censés avoir voté la décision de mise sous tutelle en pleine connaissance du dossier. Toutefois, les distraits sont informés qu’ils peuvent sortir de leur hébétude en consultant régulièrement le blog sauvage :

http://cgt59.over-blog.org

Contact (confidentialité assurée) :

cgtcg59@laposte.net

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL