Blog Cgt-révolue du CG59
« Le temps payé ne revient plus. La jeunesse meurt de temps perdu. » Raoul Vanegeim

Accueil > Les fossoyeurs de la Cgt > Un château de cartes…

Un château de cartes…

dimanche 30 novembre 2014, par Miette

Nous publions aujourd’hui la lettre de refus de la DGRH du Conseil Général du Nord de prendre en compte les listes de notre syndicat (préparées consensuellement et sans opposition déclarée par un appel à candidature dès avril 2014, plusieurs mois avant le congrès de la CGT CG59 et sa mise sous tutelle, puis confirmées ensuite par la commission exécutive régulière). Pour l’anectode il y a de fortes chances que le PTRI (dont le chef s’attribue encore le mérite de nous avoir fait mettre sous tutelle) se morde finalement les poings d’avoir choisi de concourir avec l’écurie des canassons de réforme.

« Ô saisons, ô châteaux !
Et, si le malheur m’entraîne,
Sa disgrâce m’est certaine.
Il faut que son dédain, las !
Me livre au plus prompt trépas ! »
Arthur Rimbaud
« conformément à la décision prise le 3 juillet 2014 par la commission exécutive fédérale de la fédération CGT des personnels des services publics »

Sans surprise, l’argument principal [1] indique qu’ « il apparaît que vous n’avez pas qualité aujourd’hui pour représenter le syndicat CGT des personnels du département du Nord, conformément à la décision prise le 3 juillet 2014 par la commission exécutive fédérale de la fédération CGT des services publics. »

 »Par conséquent, vous ne pouvez pas vous prévaloir de représenter une organisation syndicale légalement constituée depuis au moins deux ans à compter de la date de dépôt légal de ses statuts ni vous prévaloir d’une affiliation à une union de syndicats. »

Passons rapidement sur le fait que les statuts de notre syndicat sont déposés en mairie de Lille depuis plus d’une décennie, qu’il est autonome, etc. Tout le monde (taulier, bureaucraties syndicales de toutes marques déposées, juges du TA — et sans doute aussi la rue Thiers, pour les initiés) veut que la CGT ce soit Montreuil. Et les indigènes des « compte pour rien » qu’on méprise, de quelque bord qu’ils fussent. C’est tellement plus simple, et plus « responsable » et « représentatif ». [2]

Viennent ensuite --- comme à titre supplétif --- des considérations sur la forme, évidemment inédéquate, puisque le complexe (pas si contre-nature que ça comme les lecteurs réguliers de ce blog l’auront noté) fédération des services publics CGT / Autorité territoriale du département du Nord nous avait placé de fait dans l’impossibilité matérielle d’y déférer.

Delbar : « la mise sous tutelle a été une connerie »

Encore une fois l’édifice repose sur la décision de mise sous tutelle, que même notre procureur en chef, Vincent Delbar, toujours secrétaire général de l’UD Cgt du Nord, déclare lors du congrès de l’UL de maubeuge auprès d’un militant Cgt du CG 59 que « ça a été une connerie ».

Delbar, sauf le respect dû par des militant(e)s salarié(e)s à un bureaucrate professionnel, la culbute, la glissade et bientôt le crash de notre syndicat, c’est d’abord TA connerie. C’est décidément une habitude, chez « nos dirigeants » gonflés à l’hydrogène, de se défausser sur les lampistes. Pas de quoi renverser une marmite.

Peut-être que Dieudonné, Rica et Mouchet [3] s’y sont tactiquement pris comme des manches en invoquant un CEF qui n’a jamais eu lieu, mais la demande initiale d’introniser Heems [4], relevait bien des tes « visions » stratégiques qui vont conduire la Cgt du CG59 à une déroute électorale. Et, surtout à une très dommageable perte en cascade de bonus auprès d’un nombre indéterminé d’officines de collaboration de classe de degré supérieur…

Une attention charmante (personnalisée) de la Tutelle

Mais bon, « Mission accomplie », n’est-ce pas ? Le taulier, qui a lui aussi des raisons de ne jamais penser en dehors des catégories électoral(ist)es, s’imagine débarrassé d’une poignée de teigneu(se)x emmerdeuses et emmerdeurs. On en est même aux hommages posthumes et aux larmes de crocodiles socialistes. Hélas pour toi, comme on te l’avait pourtant déjà gentiment écrit avant que tu ne prennes l’initiative de tout péter, tu n’auras jamais ton rond de serviette au dîner du Siècle. Ni même au Quadrilatère.

En démissionnant en mars dernier, les secrétaires générales de la CGT CG59 déclaraient qu’à leur avis la lutte des classes passait à l’intérieur de la Cgt. C’était manifestement trop optimiste. La vérité, c’est plutôt que la Cgt, en servant si systématiquement, mais si maladroitement (si… connement) les supplétifs PC du PS et le PS lui-même (comme nous en avons fait l’amère expérience), La Cgt est entièrement passée dans le camp des varlets de la bourgeoisie.

Hostilité de façade ; soutien inconditionnel. Mépris de tous.

Manifs godillots pour épuiser et désespérer les boites et la rue ; petits bureaucrates aveugles, sourds et muets (et encore, on n’évoque que les symptomes du patient...) dans les instances (de « concertation » où la Cgt voudrait s’afficher, comme sa collègue « Alliance » sous Sarkozy, force de proposition et de revendication) au bordel paritaire. S.O. sur les dents et protections anti-crachats quand un apparatchik « descend ».

« Ce sont les Christs inférieurs des obscures espérances. Adieu Adieu Soleil cou coupé. »

Notes

[1Dont la communication initiale nous avait solidairement coûté 1000 boules au TA.

[2Sauf, allez comprendre pourquoi, Montreuil, justement, quand le Canard Enchaîné cause rénovation immobiliaire et subséquemment emploi des cotisations syndicales… par Montreuil.

[3Tiens, d’ailleurs, ce dernier est porté disparu depuis des mois. N’était donc venu à Lille, sans sa tonfa mais à grands frais de TGV de dernière minute, que pour « escorter » la Régente ?

[4Le personnage falot qui s’est définitivement déshonoré en détruisant lâchement, avec les codes qu’on lui avait laissés, tous les blogs et les archives électroniques de travail de la Cgt CG59 à portée de ses clics. Et dont on ne comprendra jamais pourquoi Delbar s’en est entiché au point de le hisser sur le tas décomposé de notre dépouille syndicale.

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL